COMMUNIQUE DE PRESSE AVANT LA MANISFESTATION DU 29 NOVEMBRE

Aller en bas

COMMUNIQUE DE PRESSE AVANT LA MANISFESTATION DU 29 NOVEMBRE

Message  Philippe le Lun 24 Nov 2008 - 1:16

COMMUNIQUE DE PRESSE

Deutsche Bank - Citibank : Bad Brothers !


Une Manifestation d’ Epargnants de la DEUTSCHE BANK et de la CITIBANK est organisée ce samedi 29 novembre 2008 à Bruxelles.
Le rassemblement s’effectue devant le siège de la DEUTSCHE BANK à 11 h , Avenue Marnix 13, à 1000 Bruxelles pour se déplacer ensuite au siège de la CITIBANK, Boulevard Général Jacques 263, à 1050 Bruxelles.

En résumé :
Nous avons souscrit des produits « de bons pères de famille » auprès de la Deutsche Bank et de la Citibank. Avec la faillite de Lehman Brothers, nous apprenons que nos économies se sont volatilisées dans la crise financière !

Pourquoi ?
Nous avons fait confiance à la Deutsche Bank et à la Citibank qui ont promotionné (à grand renfort de publicité et de démarches téléphoniques) des produits à « capital garanti » et ces banques ont touché leur commission.
Ces mêmes banques qui maintenant laissent tomber leurs clients, ne leur proposent aucune aide, aucune intervention, aucun remboursement, RIEN !

La Deutsche Bank et la Citibank refusent de garantir ces produits et se retranchent derrière un paravent d’intermédiaires.

Résultat : Nous avons TOUT perdu !!!

Nous voulons sensibiliser la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK, le Gouvernement belge et les consommateurs sur ce point : la garantie absolue d’un remboursement total de notre épargne, à leur échéance, des produits de la banque américaine Lehman Brothers, commercialisés massivement par la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK.

Notre groupe de réflexions et d'actions pour la protection des Epargnants de la DEUTSCHE BANK de droit belge et de la CITIBANK entend :

1- RAPPELER que la banque américaine Lehman Brothers est sous la souscription du « chapitre 11 » depuis le 15 septembre 2008 et que, in fine, elle sera vraisemblablement déclarée en faillite ( 18.000 personnes en Belgique sont concernées ) ;

2- RAPPELER que les clients lésés ne sont en aucun cas des spéculateurs ou des actionnaires, mais bien des Epargnants au profil plutôt conservateur qui ont déposé « en bon père de famille » leurs économies, parfois de toute une vie, le fruit d’années de travail et de privations dans des produits à capital garanti par la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK ;

3- RAPPELER que cela fait plus d’un mois que notre épargne est ramenée à néant et que ces semaines d’attente ont des répercussions sur la santé physiologique et morale de bon nombre d’épargnants gagnés par le stress, la fatigue, l’insomnie, l’épuisement nerveux inhérents à cette situation très pénible de confusion et d’incertitude quant à notre avenir ;

4- INSISTER sur l’urgence de la situation afin de permettre aux personnes qui en ont la pressante nécessité de pouvoir utiliser leur épargne à l’échéance pour faire face à divers paiements (signatures de compromis de vente de biens immobiliers, achats planifiés,…) ;

5- ACCUSER la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK d’avoir commercialisé des placements douteux, alors que la crise financière était déjà bien entamée (sachant que la Deutsche Bank et Citibank sont elles-mêmes acteurs du marché des « predator lending » qui ont précipité la crise des subprimes et la chute de l'immobilier aux Etats-Unis ;

6- ACCUSER la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK de ne pas avoir correctement informé tous ses clients auxquels elles ont vendu des produits de Lehman Brothers ;

7- ACCUSER la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK de mensonge par omission, d’abus de confiance, de publicité mensongère et donc de pratique commerciale douteuse.
Ces banques ont omis d’ informer les Epargnants du fait qu'elles n'étaient que distributrices des produits et non émettrices. De plus, ces banques n' ont pas fourni à temps les prospectus contenant les informations détaillées relatives aux produits de Lehman Brothers ;

8- DEPLORER l’absence d’information de la DEUTSCHE BANK et de la CITIBANK au début et pendant la crise financière concernant ces produits vis-à-vis de leurs clients et ceci, malgré leur parfaite connaissance des graves difficultés de Lehman Brothers. Les Epargnants ont souvent découvert par eux-mêmes l’ anéantissement de leur épargne ;

9- DESAPPROUVER le refus de la DEUTSCHE BANK et de la CITIBANK de garantir le remboursement de notre épargne et ceci, malgré les décisions positives de garantir ce remboursement par la presque majorité des autres institutions bancaires belges concernées par les produits de Lehman Brothers comme Ethias, Fortis, Swiss Life, Nateus, etc ;

10- DECLARER que nous voulons des garanties de remboursement par la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK pour la totalité de notre épargne;

11- INSISTER sur le profond sentiment de duperie et d’injustice qui s’est installé dans nos esprits car il y a visiblement faute, tromperie et manque de prise de responsabilité de ces banques.
Nous déplorons le refus volontaire de la DEUTSCHE BANK et de la CITIBANK à apporter une solution concrète dans ce dossier qui nous concerne au plus haut degré et nous avons l’impression d’être complètement oubliés ou ignorés alors que d’autres situations difficiles sont réglées.

12- SIGNALER qu’à ce jour la DEUTSCHE BANK continue à commercialiser massivement des produits douteux notamment de CITIGROUP, alors que cette banque américaine est en très grande difficulté
( valeur boursière : - 82,50 % en 6 mois )

13- ESPERER que le Gouvernement belge et que son Inspection économique viennent rapidement rappeler à l’ordre la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK de telle sorte que ces deux banques garantissent notre épargne. Il est pour le moins inconcevable de ne pas garantir le remboursement aux Epargnants de produits à capitaux garantis surtout lorsque cette garantie de capital est très fortement mise en avant dans l’argumentaire commercial !
Dans ce sens, un acte fort et responsable de ces deux banques doit être porté sans délai dans le but de rétablir la confiance des Epargnants à leur égard ;

14- SIGNALER que la DEUTSCHE BANK gère, en Belgique, 14 milliards d’euros d’actifs (dont un bénéfice trimestriel de 414 millions d’euros !), de sorte que notre litige chez eux représente 56 millions d’euros, soit moins de ½ pourcent de leurs actifs (exactement 0,004) !

15- REMARQUER que ces produits structurés n’auraient jamais dû se retrouver auprès de petits Epargnants et que la DEUTSCHE BANK et la CITIBANK ont maquillé ceux-ci comme des produits d’épargne classique. Il ne faut pas perdre de vue que Lehman Brothers est une banque d’investissement qui ne peut pas faire appel aux dépôts des particuliers !

16- INDIQUER que s’adjoindre les services d’un cabinet d’avocats, c’est agir préventivement. A ce stade, une action de défense collective en justice n’est pas encore à l’ordre du jour. L’accord commercial prime sur un règlement juridique.

Bruxelles, le 22 novembre 2008.
Le Collectif de Défense des Epargnants DB-CITIBANK
duped@live.be

Philippe

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum